Une histoire du RIN

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


Une histoire du RIN
Montréal : VLB éditeur, 2015, 512 p.




RÉSUMÉ : « De sa fondation en 1960 à sa dissolution au profit de l'union des indépendantistes en 1968, le Rassemblement pour l'indépendance nationale a été l'une des grandes aventures politiques du Québec. Le mouvement devenu parti a été un lieu clé de la définition d'un nationalisme moderne que caractérisaient, entre autres, la sensibilité aux réalités sociales, le volontarisme économique, l'ouverture sur le monde, le refus de la violence et l'attachement à la démocratie. Si ces valeurs ont largement fait consensus au RIN, la tension entre le projet de société à porter et l'avancement de la cause indépendantiste s'est fait sentir tout au long de ses huit années d'existence tumultueuse. Entre les bagarres internes et le réalisme politique, le RIN a néanmoins fait son œuvre, profondément transformatrice. Claude Cardinal en fait la chronique dans un récit précis et incarné, où l'on retrouve les personnalités fortes qui ont constitué ce qui est devenu dans la mémoire collective le parti de Pierre Bourgault, mais qui fut aussi celui d'André d'Allemagne, de Marcel Chaput, d'Andrée Ferretti, de Jean Garon et de milliers de militants passionnés.[1] » SUR LE LIVRE : Franco Nuovo, Dessine-moi un dimanche, Radio-Canada, 19 avril 2015. ; Catherine Lévesque , Huffington Post Québec, 20 avril 2015. ; Déjeuner-conférence avec Claude Cardinal : Une histoire du RIN, SSJBM. ; ACHAT EN LIGNE : éditeur, Les libraires, Gallimard, CoopUQAM, Archambault, etc.



Claude-cardinal-une-histoire-du-rin.jpg