Le printemps de l'Amérique française

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


Le printemps de l'Amérique française

Américanité, anticolonialisme et républicanisme dans le discours politique québécois, 1805-1837
Montréal : Éditions du Boréal, 2005, 304 p.




RÉSUMÉ : « Dans le contexte européen, le « printemps des peuples » désigne cette époque où les courants d’affirmation nationale et démocratique se sont conjugués dans une série de mouvements réformistes et révolutionnaires destinés à défaire les régimes monarchiques instaurés par le Congrès de Vienne. Or, l’Amérique a aussi eu son printemps des peuples. Comme de nombreuses sociétés neuves des Amériques, le Québec a connu son plus important printemps anticolonial dans la première moitié du XIXe siècle. Louis-Georges Harvey reconstitue ici le sens du discours dominant des élites politiques du Bas-Canada entre 1805 et 1837.[1] » SUR LE LIVRE : « dossier sur le livre », dans Argument, mars 2006 ; Yvan Lamonde, dans RHAF, vol. 59, n° 1-2, 2005, p. 155-159. ; François Deschamps, dans Vigile.net, 24 janv. 2009. ; Dave Anctil, dans L'Action nationale, avril-mai, 2006. ; Renaud Séguin, Mens, vol. VIII, no 2, printemps 2008, p. 387-401. ; Jean-Jacques Defert, University of Toronto Quarterly, vol. 76, no 1, winter 2007, p. 114-116. ACHAT EN LIGNE : éditeur, amazon.ca, renaud-bray.com, etc.



Louis-georges-harvey-le-printemps-de-l-amerique-francaise.jpg