Résolutions de l'assemblée de Rawdon

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


Résolutions de l'assemblée de Rawdon
Sujets royalistes
29 juin 1837



Proposé par le capitaine W. Bagnal et secondé par le capitaine W. Eveleigh.

RÉSOLU, 1 : Que cette assemblée voit avec les sentiments de véritable regrets et alarmes, les efforts qui sont faits pour égarer les imprudents habitants de cette province, en organisant des assemblées dans le dessein exprès de les induire à secouer leur allégeance à notre Gracieux Souverain, et s'efforcer d'attirer le mépris sur son gouvernement en inventant des fables subtiles, publiées par des misérables, au grand préjudice des habitants paisibles, heureux, satisfaits et loyaux.

Proposé par le lieutenant colonel Griffith et secondé par le capitaine Martin Hobbs.

RÉSOLU, 2 : Que c'est la détermination de cette assemblée de maintenir la souveraineté de Sa Majesté sur cette partie de l'empire de Sa Majesté, et de faire tous les efforts en son pouvoir pour soutenir notre Roi, sa couronne et sa dignité contre ses ennemis ouverts ou cachés, et de préserver inviolables les institutions publiques de la province, comme la loi établie.

Proposé par Edward Tighe et secondé par le capitaine H. Torney.

RÉSOLU, 3 : Qu'il est du devoir obligatoire de tout loyal sujet de l'origine canadienne aussi bien que de l'origine britannique, d'obéir aux lois de leur pays, par lesquelles leurs vies et leurs propriétés sont protégées et assurées, et que toute désobéissance à la loi n'est rien de moins que l'anarchie et la confusion; c'est en conséquence la détermination de cette assemblée de se rallier autour de la constitution de la province aussi bien qu'à la loi établie, et de prévenir de tout son pouvoir à ce que toute assemblée séditieuse ait lieu dans le township.

Proposé par le capitaine H. Torney, et secondé par le capitaine D. Burns.

RÉSOLU, 4 : Que le lieut. col. Griffith, le major Bagnall et le capitaine Hobbs soient nommés membres d'un comité pour dresser une adresse à son excellence le gouverneur en chef, basée sur les résolutions adoptées; et en même temps pour faire application à son excellence, afin d'obtenir des armes et des munitions à ce bataillon de milice, pour la protection des vies et libertés de ses paisibles habitants, si aucune tentative était faite pour troubler la paix par aucun tumulte ou insurrection dans cette place.

Proposé par M. Geo. Hobbs, et secondé par le capitaine. D. Burns.

RÉSOLU, 5 : Que c'est intention de cette assemblée de vivre sur le pied de paix, bienveillance et amitié avec toutes les classes ou dénominations de nos co-sujets, quelques soient leurs origines, étant tous les sujets et sous les soins paternels de notre très gracieux monarque, et nous invitons tous nos co-sujets de se joindre avec nous pour adresser des actions de grâces à Dieu, de nous avoir placés sous un aussi bon roi et un aussi doux gouvernement.

Proposé par le capitaine John Green, et secondé par le lieutenant colonel Griffith.

RÉSOLU, 6 : Que cette assemblée porte témoignage en faveur de l'urbanité, des bonnes dispositions et de la loyauté de la plus grande portion de nos frères Canadiens, et que nous devons, en conséquence, respecter leurs intérêts comme les nôtres propres.

Proposé par le capitaine D. Burns, et secondé par le capitaine Hobbs.

RÉSOLU, 7 : Qu'une copie de ces résolutions et des procédés de cette assemblée, avec notre loyale adresse, actuellement lue, soient envoyées par notre digne secrétaire à son excellence le gouverneur en chef, aussitôt qu'il lui sera possible de le faire.

Proposé par Monsieur Samuel Smiley, ainé, et secondé par William Tigh.

RÉSOLU, 8 : Que les procédés de cette assemblée, et l'adresse adoptée soient publiés dans le Herald de Montréal.

Proposé par le lieutenant colonel Griffith, et secondé par Monsieur Samuel Smiley.

RÉSOLU, 9 : Que le Major Bagnall veuille bien quitter la présidence et que le captaine H. Hobbs l'occupe.

Proposé par M. George Robinson, et secondé par M. M. A. Thompson et le lieutenant colonel Griffith.

RÉSOLU, 10 : Que les remerciements de cette assemblée sont justements dus, et sont en conséquence donnés au Major Bagnall, pour sa conduite efficace et honorable de la présidence.

Le Populaire
14 juillet 1837



Domaine public Ce texte fait partie du domaine public, soit parce que son auteur a renoncé à ses droits (copyright), soit parce que ses droits ont expiré ou encore parce que l'œuvre précède l'apparition du droit d'auteur. Le texte peut donc être librement diffusé et/ou modifié.