Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur
1957




Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur est un essai de l'écrivain franco-tunisien Albert Memmi, publié en mai 1957 chez Buchet/Chastel. À la lumière de son expérience personnelle – Juif de Tunisie en contact avec les colonisateurs aussi bien qu'avec les colonisés –, Albert Memmi entreprend, avec une grande lucidité, de montrer qu'ils sont dans une perpétuelle interdépendance, liée au système colonial, qu'ils ne peuvent se définir que les uns par rapport aux autres, et que l'indépendance des colonies est inéluctable, mais comporte aussi des risques. Cet essai est constitué de deux parties, étroitement reliées, car il s'agit des deux faces d'une même réalité[1].[2]



Quelques extraits en ligne :