Le Clairon de Saint-Hyacinthe

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


Le Clairon
Saint-Hyacinthe, 1912-1954




RÉSUMÉ : En 1912, Le Clairon succède à L'Union (1873-1911). Jusqu'en 1954, il est la voix de son fondateur Télesphore-Damien Bouchard. C'est par la suite Yves Michaud qui en est le rédacteur en chef et le directeur. Le journal porte le nom de Le Clairon-Mascoutin de 1954 à 1960. René Lévesque y tien une chronique de 1946-1949 et plus tard fin 1960 début 1970[1][2][3]. SITE WEB : leclairon.qc.ca



La période 1912-1954 est disponible en ligne intégralement via :