La dernière heure et la première

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


La dernière heure et la première
Montréal : L'Hexagone/Parti pris, 1970, 78 p.




RÉSUMÉ : « Langue, culture, liberté et pouvoir sont aujourd'hui absolument indissociables. Il n'y aura plus un jour ici de langue et de culture françaises, de liberté et de pouvoir, que munis de toute la force politique à laquelle nous puissions prétendre. » - Pierre Vadeboncoeur / Une réflexion enracinée, généreuse et lucide sur la problématique du peuple québécois et les raisons qui fondent le choix de l'indépendance.[1] SUR L'OEUVRE : Jonathan Livernois, Histoire intellectuelle de l'indépendantisme québécois. Tome II, 2012, p. 43-50. ; Jean-Marcel Paquette, DOLQ, Tome V, 1987, p. 231-232. ; Bilan du siècle ; ACHAT EN LIGNE : éditeur.



Pierre-vadeboncoeur-la-derniere-heure-et-la-premiere.jpg