Chant national

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


Chant national (Ô Canada)
Les échos, Québec : Typographie de P.-G. Delisle, 1882.




Source : Poème intitulé « Chant national », dans Les échos (échos patriotiques), p. 151-152.



Ô Canada ! Terre de nos aïeux,
Ton front est ceint de fleurons glorieux.
Car ton bras sait porter l'épée,
Il sait porter la croix ;
Ton histoire est une épopée
Des plus brillants exploits;
Et ta valeur, de foi trempée,
Protégera nos foyers et nos droits.


Sous l'œil de Dieu, près du fleuve géant,
Le Canadien grandit en espérant.
Il est né d'une race fière ;
Béni fut son berceau.
Le ciel a marqué sa carrière
Dans ce monde nouveau :
Toujours guidé par sa lumière,
Il gardera l'honneur de son drapeau.


De son patron, précurseur du vrai Dieu,
Il porte au front l'auréole de feu.
Ennemi de la tyrannie,
Mais plein de loyauté,
Il veut garder dans l'harmonie
Sa fière liberté;
Et par l'effort de son génie
Sur notre sol asseoir la vérité.


Amour sacré du trône et de l'autel,
Remplis nos cœurs de ton souffle immortel.
Parmi les races étrangères
Notre guide est la loi ;
Sachons être un peuple de frères
Sous le joug de la foi ;
Et répétons comme nos pères
Le cri vainqueur : Pour le Christ et le roi !


Domaine public Ce texte fait partie du domaine public, soit parce que son auteur a renoncé à ses droits (copyright), soit parce que ses droits ont expiré ou encore parce que l'œuvre précède l'apparition du droit d'auteur. Le texte peut donc être librement diffusé et/ou modifié.