La guerre des langues et les politiques linguistiques

De La Bibliothèque indépendantiste
Aller à : navigation, rechercher


La guerre des langues et les politiques linguistiques
1987, 300 p.




RÉSUMÉ : Les langues ne sont pas seulement des moyens de communication, mais aussi une arme dans le conflit des cultures, des nations et des classes sociales. En s’appuyant sur de nombreux exemples, L.-J. Calvet montre comment, dans l’histoire, les conflits de langues ont amené les États à développer des politiques linguistiques. Sont-elles à même d’obtenir une paix juste ? Réservé sur ce point, l’auteur met également en doute les espoirs d’adoption d’une langue universelle.[1] AUTRE(S) ÉDITION(S) : 1999 et 2006 chez Hachette. ACHAT EN LIGNE : Renaud-Bray, Gallimard, etc.



Louis-jean-calvet-la-guerre-des-langues.jpg

Introduction

Première partie. AUX ORIGINES DU CONFLIT

Chapitre 1 : LA QUESTION DES ORIGINES

Chapitre 2 : LES RELIGIONS ET LA LANGUE

Chapitre 3 : UN MONDE PLURILINGUE

Bilinguisme et diglossie

Le « révélateur » français

L’écriture

Chapitre 4 : LES IDÉOLOGUES DE LA SUPÉRIORITÉ

Les Grecs, les barbares et les autres

Du Bellay et sa Défense

Rivarol et l’universalité de la langue française

Les idéologues de la guerre

Deuxième partie. LE CHAMP DE BATAILLE

Chapitre 5 : LE GRÉGAIRE ET LE VÉHICULAIRE

Le pôle grégaire

Le pôle véhiculaire

L’exemple du gavot

Pygmalion et Dominici

L’île Maurice

Langue et appartenance

Chapitre 6 : LA BATAILLE FAMILIALE

L’exemple sénégalais

Langue paternelle ou maternelle

De la langue maternelle à la langue nationale

La famille contre la société

Chapitre 7 : DES MARCHÉS ET DES LANGUES

Les marchés de Canton (Chine)

Les marchés de Brazzaville (Congo)

Le petit marché de Niamey (Niger)

Le marché et la gestion du plurilinguisme

Chapitre 8 : LE PHÉNOMÈNE VÉHICULAIRE

L’exemple du quechua

Les facteurs de l’expansion véhiculaire

Et pourtant ils communiquent

Chapitre 9 : LA MORT DES LANGUES

Nous parlons des langues mortes

La disparition des langues

Le quechua de Cochabamba

La mort des langues

Linguistique et sociolinguistique

Troisième partie. DANS LES ÉTATS-MAJORS

Chapitre 10 : POLITIQUE LINGUISTIQUE ET PLANIFICATION : PREMIÈRE APPROCHE

Chapitre 11 : ÉTUDES DE CAS : LA GESTION DU PLURILINGUISME

Le cas de la Chine

Le cas de l’Inde

Le cas de la Guinée

Discussion

Chapitre 12 : ÉTUDES DE CAS : PLANIFICATION LINGUISTIQUE ET NATIONALISME

Le cas de la Norvège

Le cas de la Turquie

Discussion

Chapitre 13 : ÉTUDES DE CAS : LA LUTTE LINGUISTIQUE DES JIVAROS D’ÉQUATEUR

Chapitre 14 : POLITIQUE LINGUISTIQUE ET IMPÉRIALISME : L’INSTITUT LINGUISTIQUE D’ÉTÉ

Présentation générale

Les premières critiques

Le cas de l’Équateur

Quelle politique linguistique ?

Chapitre 15 : LA GUERRE DES ÉCRITURES

L’exemple des alphabets manding

L’exemple soviétique

L’exemple chinois

Discussion

Chapitre 16 : LA GUERRE DES MOTS

Première approche

L’exemple du bambara

Néologie et idéologie

Chapitre 17 : GUERRE DE TRANCHÉES : LES CAS DU FRANÇAIS

L’expansion du français

Les raisons de l’expansion puis du repli de la langue française

Guerre d’escarmouche au Québec

La « défense » du français

Entre inefficacité et chauvinisme

La francophonie

Chapitre 18 : L’ILLUSION PACIFISTE ET L’ESPÉRANTO

Jalons historiques

L’idéologie espérantiste

Approche sociolinguistique

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE